Les fans de vélo que nous sommes sont irrémédiablement attirés par la moindre bosse, côte ou grimpette. Autant d’occasions pour se tirer la bourre, se jeter des défis, … Si, en France, le must de l’ascension se nomme l’Alpe d’Huez, les espagnols possèdent, avec l’Alto del Angliru, un col fascinant par ses pourcentages invraisemblables. Les 7 derniers kilomètres, surnommés « el infierno » proposent à de nombreuses reprises du 20% et plus. Ca monte même jusqu’à 24 % !!!
Je vous laisse découvrir la vidéo. A quand la petite sortie organisée par François dans les Asturies ? 
 

 

Merci de partager !
Share on Facebook
Facebook