Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
St Jean de Monts Vendée Triathlon Athletisme

Duathlon de Gourin "Résultats"

 

DSC03302Ils étaient quatre triathlètes du club à s’aligner au départ du duathlon de Gourin ce dimanche 4 Avril.

Julie Maisonneuve sur le sprint (5/34,5/5), Benoît Merlet, Alain Méchineau et Pierre Bernard sur le longue distance (8.5/104/17). Après s’être retrouvés à Lorient le dimanche matin, ils se sont rendus ensemble à Gourin. Arrivés de bonne heure, ils sont le temps de se préparer et de retirer leurs dossards sans se presser. Le départ du LD sera donné à 11 h, celui du Sprint, une heure plus tard, à midi. Ils sont quelques 120 athlètes à partir sur le LD, et 150 sur le Sprint. Cela représente peu de monde à prendre le départ de chaque course, mais, c'est sans doute la difficulté de l'épreuve qui en aura refroidi plus d'un. Julie Maisonneuve bouclera son épreuve en 2h43, soit 24mn 55 sur sa première cap, 1h37 pour la difficile partie vélo, et 40mn 30 à la seconde cap, pour finir à la 141e place, bravo !!! Quant au LD, le départ est donné sous un beau soleil, avec une température un peu fraiche, mais agréable pour démarrer cette longue journée. La première cap se fait sur 8.5 kms, à moitié sur chemin roulant mais un peu gras par endroit, et l'autre moitié sur route. Ils s’attaquent quasiment de suite par une côte sévère, qui met tout de suite dans l'ambiance…  Attention, ne pas s'affoler... La première transition se fait au bout de, respectivement, 33 mn pour Benoît Merlet, 34 mn 45 pour Pierre Bernard, et 36 mn pour Alain Méchineau. Le parcours vélo compte trois boucles, pour un total de 1850 m de dénivelé positif. Se sera une succession de côtes et de descentes, avec notamment la redoutable montée de Bellevue, à la fin de chaque boucle, qu’ils auront à gravir (nous dirons "escalader") trois fois. Cette côte est terrible, et ils entendront dire sous la tente de ravitaillement, à la fin de la course, que certains n'ont pas pu faire autrement que de poser pied à terre. Ce ne fut le cas pour aucun des montois, et ils bouclent le parcours en 3 h 40 pour Pierre Bernard, 3 h 43 pour Alain Mechineau, et 3h 45 pour Benoît Merlet. C'est également une grosse averse de grêle qui viendra agrémenter les festivités. Celle-ci les a frigorifiées pendant vingt bonnes minutes. Une grosse partie des abandons se fera à ce moment là, notamment pour ceux qui étaient partis en manche courte et sans lunettes. La Bretagne début Avril, il fallait être prévoyant. Arrive alors la deuxième transition. Après ce qu’ils viennent d'effectuer, c'est avec les jambes très lourdes, et les pieds gelés qu’ils attaqueront a la seconde cap. Le départ est vraiment dur. Les pieds sont tellement froids qu'il en est difficile de courir. Mais au bout de quelques kms, les choses rentrent dans l'ordre, et les foulées deviennent à peu près efficaces pour Alain Mechineau et Pierre Bernard, et très efficaces pour Benoît Merlet. Il est grand temps car revoilà la fameuse côte du parcours qu'il leurs faudra, cette fois, gravir deux fois. Après plus ou moins quatre heures de course, ils ont l'impression de faire un autre parcours tellement la difficulté paraît plus grande. Alain Mechineau effectue sa seconde cap en 1 h24, pour finir à une belle 40e place. Il aura réalisé une course prudente, qui lui aura permis de se jauger afin d'être au mieux pour le MD de Sireuil au mois de Juin, avec en point de mire l'Ironman de Barcelone en Octobre. Comme en attestent les photos, il aura gardé le sourire du début jusqu'à la fin de son parcours…Bravo !!! Pour Pierre Bernard, la dernière partie du duathlon est nettement moins rapide que la première puisqu'il me faut 1 h 21 pour parcourir les 17 kms, et finir à la 31e place au général. Ce dernier aux mêmes objectifs qu'Alain Mechineau, à savoir Sireuil et Barcelone. Sa petite satisfaction, c'est de n'avoir cessé de remonter des concurrents tout au long de l'épreuve, signe d'une course difficile, mais bien gérée. Et , comme le veux la coutume, gardons le meilleur pour la fin. Benoît Merlet sera donc le premier de nous trois à boucler l'épreuve. Après une première cap très correcte, celui-ci éprouve quelques difficultés sur le parcours vélo. Visiblement peu habitué à rouler, c'est avec impatience qu'il attend la seconde cap, qu'il boucle en 1h 14, pour finir en 5 h 33 et à la 28e place au général. A noter qu'il remonte 25 places uniquement sur la dernière cap, et qu'il réalise la deuxième meilleure performance au général sur cette partie de l'épreuve. Ca promet pour le marathon de Barcelone. Les connaisseurs apprécieront... Pour conclure, les aléas de course auront contraint une vingtaine d'athlètes à l'abandon, mais, ils ont quand même passé une super journée, avec le sentiment que, si ils avaient cherché à démarrer la saison 2010 de façon plus difficile, ils n’auraient pas trouvé..."

Résultat LD: http://www.rsorganisation.com/doc/resultats/resultats_dua_gourin_2010_ld.pdf

Résultat Sprint: http://www.rsorganisation.com/doc/resultats/resultats_dua_gourin_2010_sprint.pdf

Galerie photos:http://nicolas.verdes.free.fr/photos/2010/100404_Gourin_Duathlon/album/

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article